Inspection préachat

L’inspection préachat  demeure la plus courante en inspection de bâtiment. Cette inspection est effectuée avant l’achat d’une propriété afin de souligner tous les vices apparents, elle consiste à une inspection des composantes visibles et facilement accessibles des différents systèmes d’un bâtiment comme :

  • la structure
  • l’extérieur
  • la toiture
  • la plomberie
  • l’électricité
  • le chauffage
  • la climatisation centrale
  • l’intérieur
  • l’isolation et la ventilation

L’inspecteur cherche à découvrir des indices qui lui permettent de tirer des conclusions sur l’état de l’immeuble, et d’en informer son client. Elle permet d’identifier les défauts apparents qui diminuent l’usage ou la valeur d’un immeuble ou qui représentent un risque pour la sécurité des occupants. Lors de l’inspection, l’acheteur se familiarisera avec sa future propriété, il recevra également de l’information concernant celle-ci au fur et à mesure du déroulement de l’inspection. Par la suite, un rapport détaillé incluant des photos de déficiences sera remis au client conformément à la Norme de pratique et du Code de déontologie encadrant l’inspecteur faisant partie de l’Association des inspecteurs en bâtiment du Québec.

Inspection prévente

Les inspections résidentielles ne sont pas réservées qu’aux acheteurs. Les vendeurs peuvent également avoir l’esprit tranquille en investissant dans une inspection approfondie et certifiée avant de mettre leur résidence sur le marché.

La découverte à la dernière minute de problèmes par un acheteur potentiel peut entraîner des délais, des frais supplémentaires et peut même mettre fin à une entente. Votre meilleure solution en tant que vendeur est de procéder à une inspection approfondie et certifiée avant de la mettre sur le marché. Ceci vous permettra de régler les problèmes avant qu’ils ne deviennent un désavantage lors des négociations.